Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban

Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban: le sortilège continue


PARIS (AP) - Un dangereux sorcier en cavale, une Cabane hurlante que la légende dit hantée, une voyante aux dubitatifs dons de double vue, un hippogriffe aussi fier que fantastique, une carte magique parfaite pour faire le mur, et des Détraqueurs, terrifiants gardiens de la prison d'Azkaban, connus pour aspirer l'âme de leurs victimes...


Lunettes rondes vissées sur le nez, cicatrice en forme d'éclair sur le front, Harry Potter entre en troisième année à Poudlard, l'école des sorciers, dans 'Harry Potter et le Prisonnier d'Azkaban'.

Pour ce troisième volet des aventures de Harry Potter, le réalisateur américain Chris Columbus, responsable des deux épisodes précédents, a passé le flambeau au cinéaste mexicain Alfonso Cuaron, connu notamment pour son film 'Y tu mama tambien'.

Mais ce changement n'entame en rien la magie qui émane de cet épisode où l'adolescent découvre d'autres détails sur ses parents, et apprend à chasser ses démons intérieurs pour vaincre sa terreur face aux forces du Mal...

Harry Potter (Daniel Radcliffe, de plus en plus beau!) a 13 ans, l'âge des révoltes et de l'affirmation de soi. Déjà excédé de passer un été horrifique avec son oncle Vernon et sa tante Pétunia, le jeune sorcier craque lorsque sa tante Marge (Pam Ferris), venue prendre le thé chez les Dursleys, ne cesse de médire sur ses parents.

Enfreignant la règle qui interdit aux apprentis sorciers d'user de la magie dans le monde des 'moldus' (non-magiciens), il transforme cette femme acariâtre en un énorme ballon happé par le vent.

Décidé à partir, Harry quitte n4, Privet Drive, en pleine nuit, avant d'être pris à bord d'un incroyable bus magique à trois étages. Filant à folle allure à travers Londres, le Magicobus le dépose au Chaudron Baveur, où le Ministre de la Magie en personne lui pardonne son écart de conduite.

Le lendemain, Harry Potter retrouve ses amis Ron Weasley (Rupert Grint) et Hermione Granger (Emma Watson) pour prendre le Poudlard Express et commencer sa troisième année.

Mais une nouvelle angoissante perturbe cette rentrée scolaire: le sorcier Sirius Black (Gary Oldman, parfait comme à son habitude) s'est échappé de la prison d'Azkaban et traque Harry Potter pour le tuer. D'où la présence funeste des Détraqueurs, créatures glaciales qui sèment à leur passage le désespoir et la terreur.

Mais Harry pourra compter sur l'aide du professeur Lupin (David Thewlis, efficace) chargé d'enseigner la défense contre les forces du Mal. Ah, si seulement la professeure de voyance Sibylle Trelawney (Emma Thompson, tout bonnement hilarante) cessait d'annoncer la mort de Harry à tout va!

Dans ce troisième volet, on aborde le passage à l'adolescence et la quête d'identité, avec des héros adolescents plus affirmés dans leur choix. Si Daniel Radcliffe et Emma Watson améliorent leur jeu, leur partenaire, Rupert Grint devra rester vigilant pour ne pas se laisser dépasser.

La présence d'Emma Thompson et de Gary Oldman ajoute un charme indicible au film, consolant de l'absence de feu Richard Harris. C'est Michael Gambon qui a repris le rôle du Professeur Dumbledore en gardant un accent irlandais en hommage à l'acteur décédé l'an dernier.

La réalisation d'Alfonso Cuaron a privilégié le réalisme et la modernité en travaillant sur les costumes et les décors, tandis que les effets spéciaux se chargent de créer la magie de Poudlard et de ses créatures. Seul bémol: le changement du directeur de la photographie, qui donne aux images un aspect terne, bien mal venu.

Le tournage du quatrième volet de la série, 'Harry Potter et la Coupe de feu', a déjà commencé sous la direction du réalisateur Mike Newell ('Quatre mariages et un enterrement', 'Donnie Brasco'). La sortie de cet épisode particulièrement dramatique, croisant les vies de Harry Potter et de son ennemi maléfique Voldemort, est prévue pour fin 2005.

Quant à l'auteure J. K. Rowling, elle assure que l'écriture du tome six des aventures de Harry Potter est bien entamée.

__________________________________________________

Les fans d'Harry Potter retiennent leur souffle à l'aube de la sortie du 3e film

Daniel Radcliffe dans 'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban'. (AP/Warner Bros.)
le 3 juin 2004


MONTREAL (PC) - Les fans d'Harry Potter retiennent leur souffle, à 24 heures de la sortie du 3e film de la série; 'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban'.

Le long métrage sort officiellement en salle à compter de demain et certains cinémas en Amérique du Nord ont même prévu des représentations dès minuit pour satisfaire les fans les moins patients.

'Harry Potter et le prisonnier d'Azkaban' a déjà fracassé des records aux guichets des cinémas britanniques, amassant 12 millions $ dès sa première journée à l'affiche.

 Retour aux archives

Mettre ce site dans vos favoris!

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site